Les colonnes honorifiques, ou colonnes votives, étaient au nombre de sept. Elles auraient été élevées sous Dioclétien ( 284-305 ) pour commémorer les généraux d'armée. Les colonnes votives ne jouent pas de rôle architectonique, elles supportent simplement un ex-voto ou une offrande quelconque.