(RegioIX) Cette zone de la ville de Rome n'a été longtemps qu'une plaine marécageuse. À la fin de l'Empire l'urbanisme du Champ de Mars est l'une des régions de Rome où on retrouve le plus d'édifices remarquables. Toutes les " dynasties " ont voulu y laisser leurs empreintes. C'était la grande Région IX de la ville de Rome encadrée par Le Capitole au sud, la Via Lata et Flaminia à l'ouest et le Tibre à l'est. Je vous invite à la visiter.










Commençons notre visite par les immenses portiques de Saepta Julia, au centre du champ de Mars qui formaient un vaste quadrilatère avec un temple et des jardins. Le côté droit des portiques, vers les thermes d'Agrippa, s'appelait " portiques des Argonautes " et le côté gauche s'appelait " portiques du Maleagre ".











Au premier plan, le temple d'Hadrien , et au second plan le temple de Matidia.. Matidia était la belle-mère de l'Empereur Hadrien et il a fait construire ce temple en son honneur, la divine Matidia. Précédent très rare dans l'histoire de l'humanité qu'un homme divinise sa belle-mère. Aujourd'hui il reste du temple d'Hadrien des colonnes corinthiennes de marbre qui sont incrustées dans le mur de la Bourse de Rome. Cette vue en plongée fait ressortir que les deux ensembles étaient dans le même axe. Toutefois l'espace libre entre les temples montre bien qu'il s'agissait de temples différents.








L'amphithéâtre
de C. Statilius Taurus sur la Via Recta qui nous amène sur la Via Tecta et la Région Ouest du Champ de Mars.


















Le culte d'Isis, emprunté à l'Égypte, avait son sanctuaire dans le Champ de Mars. L'Aqua Virgo, en bas de l'image, vient se collecter près du portique Saepta Julia.









Tout prêt du temple d'Isis et Serapis s'élevait au champ de Mars un autre portique impressionnant appelé " Temples des Divins " Porticus Divorum . On retrouve également à cet endroit, entre le Temple des Divins et la Sæpta Julia ,au centre gauche de l'image, une grande insula de forme triangulaire appelé Le Delta car sa forme rappelait le D majuscule de l'alphabet grec.










Comme s'il était soudé au portique sud de la Saepta Julia, le Diribitorium se présente à la gauche de la photo comme un portique rectangulaire qui aurait servit au dépouillement de scrutins . On pouvait également y distribuer de l'argent ou des provisions au peuple, et la paye aux soldats. Juste à droite du Diribitorium, l'empereur Claude fit construire une grande place pour servir aux distributions gratuites de blé à la plèbe de Rome. C'est le portique de Minucius dont le temple d'époque républicaine au centre serait le temple des Nymphes . Ce temple aurait servit aux archives des documents relatifs aux bénéficiaires des distributions de blé.










Nous avons ici une vue d'ensemble de la Région nord du champ de Mars, entre la Via Recta et le Mausolée d'Auguste.















Le Panthéon, d'abord construit par Agrippa, le gendre d'Auguste, puis par Hadrien qui le reconstruisit, était un temple dédié à tous les dieux. De toute l'Antiquité romaine, c'est l'édifice le mieux conservé. Le Panthéon romain était un modèle tant par sa forme que par son architecture. La parfaite harmonie de proportions entre la hauteur et la largeur fait qu'on pourrait y inscrire idéalement un cercle parfait à l'intérieur. La coupole est encore aujourd'hui la plus grande en maçonnerie existante.













La Via Flaminia ( aujourd'hui Via del Corso ) vers le centre de Rome. À droite apparaît l'Horloge solaire et en haut de l'image on devine la colonne de Marc-Aurèle. A gauche, le long de la Via Flaminia, c'est l'ensemble du " temple du soleil d'Aurélien ".










La Région sud du Champ de Mars. La Région du cirque de Flaminius. Ce grand espace rectangulaire, aménagé par le Tribun Flaminius ( consul en 198 av. J.-C. ), se situait près du théâtre de Marcellus, que l'on voit à droite de l'image. On y a célébré longtemps les jeux plébéiens. Presqu'au centre de la photo du "circus", le portique d'Octavie et le portique de Philippe.