Au centre de l'image, entre les thermes de Caracalla et les aqueducs Appia et Marcia, s'étendait la région administrative d'Auguste no. XII. Cette région, appelé également Piscina Publica, se nommait ainsi car jadis on y trouvait une piscine publique où la jeunesse romaine y apprenait à nager. C'était un grand réservoir au bas de l'Aventin qui servait également d'abreuvoir pour les chevaux et d'eau de lessive et dont la mention remonte à 215 av. J.-C. Le nom est resté même si la piscine a disparu au fil du temps. Selon les plans elle serait à l'emplacement de la Maison de Q. Aiacius Censorinus que nous verrons plus loin. Du sommet de l'Aventin mineur, en prenant comme point de départ la porte Naevia, il fallait emprunter le Clivus Delphini qui descendait transversalement la région pour atteindre la Via Nova. Le Vicus Fortunæ Mammosæ venait également faire un lien entre le centre du Clivus Delphini et la Via Nova .









Tout à côté des thermes de Caracalla, le bois de Nævia au centre droit de l'image. L'identification reste incertaine, un certain Névius aurait donné son nom à un bois, dit de Nævia qui pourrait avoir été situé en dehors de la ville de Rome.









En descendant le Clivus Delphini un imposant ensemble de domus et jardins construit dans le flanc de la colline attire l'attention. A droite les jardins de Celonia Fabia et à gauche le Palais de L. Fabius Cilon ( L. Fabius Cilo ), qui fut un célèbre Préfet de la Ville et finalement Consul en 193 et en 204. Nous savons qu'il fut l'ami de Septime Sévère et de son fils Caracalla. Cette maison lui aurait d'ailleurs été offerte par Septime Sévère.











Tout près du Palais de Fabius Cilo, le temple de la bonne déesse Subsaxana ( Bona Dea Subsaxana ). Une des divinités de la fécondité dont le culte était essentiellement féminin et ses mystères interdits aux hommes. Il apparaît au centre de l'image dans un environnement luxuriant. Voyez également à la droite de l'image des pans du mur servien qui sont encore debout et qui longent le Saxum, la pente du rocher de l'Aventin.











Près des Thermes était construit un ensemble assez spacieux avec des jardins, le Septem Domus Parthorum, que l'on peut traduire par la 7ième maison des Parthes . A gauche du palais c'est le Vicus Fortunæ Mammosæ.










La Maison de Q.Aiacius Censorinus était un véritable palais en plein centre de la zone de la Piscina Publica . Cependant son identification reste incertaine. C'est cet immense édifice avec jardins au centre de l'image.
La Via Nova traverse l'image à droite.