La porte de Sin au nord est des fortifications, la plus proche de la porte d'Ishtar. Derrière les murs se trouvait une grande allée qui traversait le quartier appelé" Kullab ".












La porte de Mardouk est la première de deux portes du côté est de la ville. En remontant l'allée qui conduit à cette porte on arrivait directement à la porte sainte de l'enceinte sacrée.












La porte de Zabab, la deuxième porte de la forteresse de l'Est. Près de cette porte on retrouve l'emprise du grand canal qui serpentait dans la partie est de la vieille ville et dont l'autre extrémité atteignait l'Euphrate après avoir longé les murs du palais Royal.












La porte d'Eulil, dans la partie sud est de Babylone. Par cette porte on pouvait remonter une grande voie jusqu'au centre de la vieille ville et croiser l'allée de la porte de Mardouk.











La porte d'Urash, la deuxième porte de la partie sud de la Cité. Proche de l'Euphrate cette porte était située près des temples de Gula et Ninurta et devait être une porte très utilisée en raison de sa situation stratégique. Dès que l'on franchissait la porte on devait traverser le canal qui entourait les murailles.












La porte de Shamash est située dans la partie sud de la Ville Nouvelle. Tout proche on devine le temple de Shamash en pyramide et au loin la Ziggourat de l'autre côté du fleuve.















La porte de Hadad à l'ouest de la Ville Nouvelle. Cette porte conduisait directement au pont de Babylone et à proximité on remarque la sortie du canal qui traverse cette partie de la ville.














La dernière porte est la porte de Lugalgirra au nord de la Ville Nouvelle. Au loin on devine l'Euphrate qui serpente vers le sud ainsi que dans la pénombre la grande Ziggourat.