Appelé aussi l'Esagila, le temple de Mardouk était après la Ziggourat et le Palais royal, le plus grand des ensembles architecturaux de Babylone. Une impression de puissance se dégageait de cette construction architecturale massive. Fortement bastionnée, modelée dans l'argile avec ses immenses tours carrées et ses terrasses crénelées, la partie principale constituait le temple proprement dit de Mardouk avec une annexe rattachée au temple.











Cet angle de vue à partir de l'Euphrate montre mieux l'ensemble colossal de ce temple et de son annexe. A gauche on remarque une des voies processionnelles de Babylone, celle qui longe les habitations des prêtres de l'enceinte sacrée. Cette voie conduit au pont de l'Euphrate.












Les voies processionnelles de l'enceinte du temple de Mardouk qui traversent le centre de l'image.